Mes dernières lectures #2
Livres

Mes dernières lectures #3

Enfin, deux livres terminés pendant le confinement. J’ai décidé alors de vous en parler dans un seul article, dont le titre, comme vous l’avez remarquez sans doute, se termine par #3. J’avais l’habitude de parler d’un seul livre dans un seul article, comme pour Les quatre accords toltèques et Le manuscrit retrouvé. Je trouve l’idée de regrouper deux à trois livres lus, voire plus, dans un seul article est plutôt pratique. Le prochain article de cette rubrique sera donc tel que: Mes dernières lectures #4.

Ces deux livres sont absolument différents. J’ai passé un bon moment à les dévorer l’un après l’autre. Le premier est un roman policier d’Agatha Christie, que j’ai trouvé dans une friperie, et qui s’intitule: A l’hôtel Bertram ( avec Miss Marple ). Le deuxième roman m’a été offert, il y a des années, par l’un de mes proches qui est Le pèlerin de Compostelle, une fiction du célèbre écrivain brésilien Paulo Coelho.

Sans tarder à vous les présenter, je vous laisse alors avec un résumé et un avis sur chacun des deux livres. Je ne critique pas, je dis tout simplement ce que j’ai apprécié et ce que je n’ai apprécié, et je parle des ressentis et des impressions que j’ai eu lors de ma lecture. Tout est donc absolument subjectif. J’espère tout de même que tout cela vous donnera une idée générale sur les romans qui pourraient intéresser peut être l’un.e de vous.

▼▼▼

A l’hôtel Bertram – Agatha Christie ( Miss Marple )

Résumé: Miss Marple est tout heureuse de passer une semaine à l’hôtel Bertram, ce haut lieu du Londres victorien, d’autant plus qu’elle sy rendait souvent du temps de sa jeunesse, notamment lorsqu’un jeune homme peu recommandable lui faisait la cour.

Or, à peine la vieille dame est-elle arrivée qu’il se déroule dans l’établissement certains événements qui l’intriguent au plus haut point: Le chanoine Pennyfather disparaît mystérieusement; un portier est tué alors que, pense-t-on peut-être à tort, il essayait de porter secours à une jeune fille victime d’un agresseur.

En outre, la rumeur court que les policiers de Scotland yard enquêtent sur cet immeuble, ses propriétaires, ses employés et même sur ses clients, car il pensent que se cache dans ses murs une bande de malfaiteurs sans scrupules.

Avis: Agatha est connue pour sa belle écriture qui instaure un décor et des personnages fascinants. J’ai aimé la façon dont elle a décrit l’hôtel Bertram qui est un lieu du Londres victorien, ainsi que son personnel stylé et les clients qui y viennent pour retrouver une époque ancienne et manger les muffins les plus délicieux. J’adore le personnage de Miss Marple qui possède un esprit critique fascinant. L’histoire était généralement géniale sauf que j’étais un peu déçue pour une seule raison : au fur et à mesure que j’avance dans le roman, j’avais l’impression que les événements deviennent de plus en plus calmes et moins captivants. Ceci a continué à être plat jusqu’à ce que j’ai dépassé presque la moitié du livre. Heureusement qu’il y avait un flux de suspense après l’intrigue et les événements sont devenus trop captivants.

Malgré cette grande partie de calme, le roman est génial. Je vous le recommande.

▼▼▼

Si tu aimes cet article, ça me fera énormément plaisir si tu le partages sur Pinterest.

Photo by fotografierende on Unsplash

▼▼▼

Le Pèlerin de Compostelle – Paulo Coelho

« L’extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires. »

Paulo Coelho – Le pèlerin de Compostelle

Résumé: « A cet époque, ma quête spirituelle était liée à l’idée qu’il existait des secrets, des chemins mystérieux … Je croyais que ce qui est difficile et compliqué mène toujours à la compréhension du mystère et de la vie … »

Lorsque, en 1986, Paulo Coelho entreprend le pèlerinage de Saint-Jacque-de-Compostelle, il ne sait pas encore que de ce voyage il reviendra transformé.

a son image, le héros de ce récit a péché par orgueil. Au terme d’un parcours jalonné d’épreuves, il comprendra enfin que l’extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires, que la vérité est pour tous les hommes.

Avis: J’ai vraiment admiré ce roman plein d’émotions et de petites leçons. L’auteur nous livre une partie de sa vie telle qu’il la ressent. Tout au long de son chemin, qui l’appelle le chemin des gens ordinaires, Paulo nous fait partager sa quête spirituelle à travers son voyage poétique et inspiré. Il nous fait partie de sa quête qui est même personnelle. Le roman est plein de passages de la reconnaissance de soi, ce qui m’a beaucoup passionné. J’ai adoré le passage où il parlait de son expérience dans les chutes d’eau. Son guide lui a dit que « la nature démontre sa force et nous permet aussi de démontrer notre force« . Il était donc obliger de remonter la chute au sens contraire de l’eau. Là j’ai réussi à ressentir le moindre détail émotionnel qu’il décrit, car, à mon avis, c’était une expérience qui demande un mélange de force physique, de sagesse, de volonté et de bravoure, et Paulo avait les mots convenables pour faire vivre émotionnellement l’expérience à son lecteur.

C’est un roman plein de sagesse. Je vous le recommande vivement surtout si vous aimez les romans de Paulo Coelho et que vous cherchez un livre à lire pendant votre temps libre.

▼▼▼

J’espère que cet article vous a donné une idée sur ces deux romans. N’hésitez pas à nous dire, en commentaire, si vous avez déjà lu l’un de ces romans et si c’est le cas, comment l’avez-vous trouvé?

passionandmood blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.