Le manuscrit retrouvé par Paulo Coelho

J’ai lu Le manuscrit retrouvé par Paulo Coelho il y a 3 ans. Dernièrement, j’ai eu une petite conversation avec une amie sur les romans de cet auteur brésilien, et je me suis souvenue de celui-ci. Je me suis donc dit que ce sera une bonne idée de le relire pour vous le présenter ici dans cet article et de profiter de cet occasion pour vous partager les phrases que j’ai souligné à l’époque et qui m’ont beaucoup inspiré.

Le manuscrit retrouvé par Paulo Coelho

Un petit résumé du livre:

En 14 juillet 1099. Alors que les croisés sont aux portes de la ville, les habitants de Jérusalem se pressent autour d’un homme mystérieux connu sous le nom du Copte pour entendre ses derniers enseignements. La foule, composée de chrétiens, de juifs et de musulmans qui vivaient jusqu’alors en parfaite harmonie, s’apprête à livrer combat et la défaite semble imminente. Mais loin de toute stratégie guerrière, c’est une véritable leçon de vie qui leur est dispensée.

Mon avis:

Le manuscrit retrouvé est d’un style très simple mais les mots sont forts. Il est riche en doctrines et en leçons de moral qui apportent de la quiétude et du soulagement au lecteur. Il t’amène à réfléchir sur la vie et sur les valeurs de notre monde. Cependant, en le lisant, j’avais l’impression de ne pas lire un roman mais un livre d’enseignement. Il risque d’être un peu ennuyeux pour certains, surtout pour ceux qui connaissent déjà Paulo Coelho et qui ont lu L’alchimiste ou le Zahir.

Généralement, ce livre, Le manuscrit retrouvé, est une sagesse. Une philosophie de la vie. Paulo a une plume magique. Et ce livre est une beauté! Il parle de divers sujets comme le changement, la défaite, l’amour, la confiance en soi, la peur… Il montre le côté positif des choses. Comment doivent-elles être vues ou acceptées. Comment peut-on les aborder pour en tirer le meilleur pour nous même. Quelques notions ne sont pas nouvelles pour nous, nous les connaissons déjà, mais ça fait du bien de s’en rappeler.

Ce livre vaut la peine d’être lu !

Quelques citations:

Durant ma première lecture du livre, j’ai repéré quelques phrases inspirantes que je vous partage ici. Comme je vous ai dit, le livre traite divers sujets. Donc, je vous présente quelques sujets avec une ou deux citations:

La défaite:

Il n’y a ni victoire ni défaite dans le cycle de la nature: il y a du mouvement.

Il n’y a dans ce cycle ni vainqueurs ni perdants, seulement des étapes qui doivent être respectées. Quand le cœur de l’être humain comprend cela, il est libre. Il accepte sans peine les moments difficiles et ne se laisse pas abuser par les moments de gloire.

La solitude:

Parce que celui qui n’est jamais seul ne se connaît pas lui-même.
Et celui qui ne se connaît se met à redouter le vide.

La confiance en soi:

N’essaie pas d’être utile. Essaie d’être toi: cela suffit et cela fait toute la différence.

Le changement:

Et pour ceux qui trouvent que l’aventure est dangereuse, qu’ils essaient la routine: elle tue avant l’heure.

La beauté:

Nous nions notre propre beauté parce que les autres ne peuvent pas, ou ne veulent pas, la reconnaître. Au lieu d’accepter ce que nous sommes, nous voulons imiter ce que nous voyons autour de nous.
Nous cherchons à ressembler à ceux dont tout le monde dit: « Qu’il est beau! » Petit à petit notre âme dépérit, notre volonté diminue, et tout le potentiel que nous avions pour embellir le monde cesse d’exister.

Si nous résistons à la tentation d’accepter que d’autres peuvent définir ce que nous sommes, alors peu à peu nous saurons faire luire le soleil qui habite notre âme.

L’amour:

L’amour transforme, l’amour soigne. Mais quelquefois, il construit des pièges mortels et finit par détruire la personne qui a décidé de s’y abandonner totalement. Comment la force qui fait bouger le monde et tient les étoiles à leur place peut-elle être aussi constructive et aussi dévastatrice en même temps?

L’amour est un acte de foi, et non un échange.

L’amitié:

L’amitié a les qualités d’un fleuve qui contourne les rochers, s’adapte aux vallées et aux montagnes, se transforme parfois en lac jusqu’à ce que la dépression soit remplie et qu’il puisse poursuivre son chemin.

L’élégance:

L’élégance est atteinte quand tout le superflu est écarté et que nous découvrons la simplicité et la concentration: plus simple et sobre est la posture, plus belle elle sera.
Qu’est-ce que la simplicité? C’est la rencontre avec les vraies valeurs de la vie.

Plus le cœur se rapproche de la simplicité, plus il est capable d’aimer sans restriction et sans peur. Plus il aime sans peur, plus il peut faire preuve d’élégance dans chaque petit geste.

Le succès:

Qu’est-ce que le succès?
C’est pouvoir aller se coucher chaque soir l’âme en paix.

La loyauté:

La loyauté ne peut jamais être imposée par la force, par la peur, par l’insécurité ou par l’intimidation.
Elle est un choix que seuls les esprits forts ont le courage de faire.
Et parce qu’elle est un choix, elle n’est jamais tolérante avec la trahison, mais elle est toujours généreuse avec les erreurs.
Et parce qu’elle est un choix, elle résiste au temps et aux conflits passagers.

L’ennemi:

Les ennemis ne sont donc pas les adversaires qui ont été placés là pour mettre ton courage à l’épreuve.
Ce sont les lâches, qui ont été placés là pour mettre à l’épreuve ta faiblesse.

 

Dites-moi, avez-vous déjà lu ce livre ?
Comment l’avez-vous trouvé ?

passion and mood

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je ne connais pas ce livre , pourtant j’aime bien cet auteur ..
    Il y a tellement de livres à lire .. et pas assez de temps .. lol
    En tout cas tu m’as donné envie de le lire
    J’aime les citations qui y figure 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *